BBQ granules/charbons et fumoirs

BBQ au charbons de bois


Zones de cuisson directe et indirecte

Comme pour un barbecue au propane, il est possible de créer deux zones de cuisson sur votre barbecue au charbon. Il suffit de déplacer les charbons d’un seul côté du grill et de déposer un plat en aluminium rempli d’eau chaude de l’autre côté. Les aliments cuits au-dessus des charbons de bois seront soumis à une température d’environ 325 degrés (à supposer qu’il n’y ait pas de retour de flamme) et ceux au-dessus du contenant d’eau, à environ 225 degrés, parfait pour les cuissons lentes comme les épaules de porc effilochées et les fameuses côtes levées.

Prises d’air

La plupart des barbecues au charbon sont équipés de prises d’air sur le couvercle et sous la cuve permettant de contrôler la quantité d’oxygène qui alimente les braises. Un feu élevé générant plus de chaleur nécessitera l’ouverture complète des prises d’air sous l’appareil alors qu’un feu doux dégageant une fumée froide impliquera de les refermer au moins de moitié. Prendre garde de ne pas trop les fermer afin de ne pas « tuer » le feu!

Ajout de copeaux de bois

Ce sont eux qui donnent la saveur typique du barbecue, comme l’hickory, qui procure le traditionnel goût de fumée, et le mesquite que l’on associe aux barbecues tex-mex. Ces deux bois, quoique très répandus, ont des saveurs agressives qu’il peut être difficile de maîtriser. Si vous commencez à incorporer des copeaux de bois sur vos braises, commencez par en mettre peu et privilégiez des saveurs douces, comme l’érable à sucre et les bois d’arbres fruitiers, comme le pommier, le cerisier noir ou le pêchier.

Ce sont les techniques principales à utiliser pour exploiter votre barbecue au maximum. On peut aussi modifier certaines variables pour la température, notamment en utilisant des briques pour soulever la grille des charbons afin de la rapprocher de la grille de cuisson. Pour pousser votre barbecue encore plus loin, n’hésitez pas à consulter les très nombreux ouvrages sur le sujet.